Communiqué de presse

Remboursement des médicaments orphelins : les Pays-Bas et la Belgique négocient ensemble avec le secteur pharmaceutique

RIGA, Lettonie. 20/04/2015.- Maggie De Block, Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales et sa collègue néerlandaise Edith Schippers ont décidé de négocier ensemble avec les entreprises pharmaceutiques pour le remboursement des médicaments orphelins. Maggie De Block : « Ensemble, nous pourrons obtenir davantage pour nos patients souffrant de maladies rares”

Les ministres Schippers et De Block ont signé un protocole d’accord ce 20 avril au sommet européen informel de Riga, en Lettonie.

Les ministres néerlandais et belge de la Santé publique discutent de cette approche commune depuis décembre dernier. Leurs services élaborent les points d’action pratiques afin que l’année prochaine, en 2016, les deux pays puissent discuter ensemble avec les entreprises pharmaceutiques. L’initiative commence avec un projet pilote que les deux ministres évalueront par la suite.

L’approche de Maggie De Block et d’Edith Schippers éveille l’intérêt des autres Etats-membres. Schippers et De Block espèrent que ces autres Etats-membres se joindront à l’initiative.

Des prix plus bas

Les maladies orphelines sont des maladies rares qui touchent moins de 5 personnes sur 100.000. Il existe environ 8.000 maladies orphelines pour lesquelles à peine 150 médicaments sont disponibles sur le marché. Selon une estimation, 30 millions d’Européens souffriraient d’une de ces 8.000 maladies orphelines.

Puisqu’il s’agit proportionnellement de peu de patients, une firme ne peut vendre que peu de doses de médicamentsorphelinset le prixest donc souvent très élevé.
MaggieDe Block: "Aujourd'hui, les pays font chacunleurs propres accordsavec les entreprises pharmaceutiques. Ensemble, nous représentonsplus de patientset nouspouvons négocierun prix plus bas".
Pourles entreprises concernées, il y a également desavantages: elles ne doivent introduire qu’un seul dossierpour les deux payset elles ont accès àun plus grand nombrede patients. Plusieursentreprises pharmaceutiques ontdéjà annoncé qu'ellesvoulaient se joindreau projetpilote.

Harmonisation

Lesministres néerlandais et belge planifient d’aller bienau-delà d’une négociation commune. A terme, les deux pays veulent également échanger des informations, partager des registreset harmoniser les méthodesd'évaluation. L'objectif est d’examiner ensemble quelsmédicamentsinnovants arriverontsur le marché dans les années à venir et de préparer au mieux la politique en matière de santédans les deuxpays.

 

Info:      Els Cleemput, porte-parole 

Tel. : 0032 475 29 28 77

Mail :  els.cleemput@minsoc.fed.be

Int.: www.deblock.belgium.be

Twitter: Maggie_DeBlock

Les ministres de la santé Néerlandais et Belge Edith SCHIPPERS (g) et Maggie De Block (d)Les ministres de la santé Néerlandais et Belge Edith SCHIPPERS (g) et Maggie De Block (d)