Compétences

Dans la presse

La Libre Belgique, En Belgique, les détenus planent trop

La ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) va lancer, avant la fin de l’année, un projet pilote concernant la consommation de drogue dans trois prisons : Liège, Bruxelles et Hasselt.
Dans la presse

La Libre Belgique, Brèves, traitements antibiotiques pour 1000 Belges, par an

Les Belges utilisent trop fréquemment et incorrectement les antibiotiques. “Les antibiotiques ne sont pas des bonbons” , s’exclame la ministre Maggie De Block. Plus de 1000 traitements antibiotiques pour 1 000 habitants sont prescrits chaque année en dehors des institutions hospitalières, selon le SPF Santé.Pag. 21
Dans la presse

L’Echo, Le premier jour de reprise du travail sera "gratuit"

C'est l'un des chantiers qui, en 2018, attend Maggie De Block (Open Vld): réinsérer les personnes en incapacité ou invalidité sur le marché du travail.
Communiqué de presse

Applications de santé mobile: le patient se sent mieux soutenu et plus impliqué

L'évaluation intermédiaire de 24 projets pilotes contenant des applications de santé mobile a démontré que l'utilisation de ces apps est aussi bien bénéfique pour les patients que pour les prestataires de soins. Maggie De Block, ministre de la Santé publique : « Les avantages sont évidents. Grâce au suivi à distance, les patients se sentent mieux soutenus et plus impliqués. Les consultations intermédiaires à l'aide d'une application permettent…
Dans la presse

LN, La Dernnière Heure, Maggie veut réduire la dose de calmants

L’an prochain, la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), va lancer une campagne contre l’abus de somnifères et de calmants en tout genre .
Dans la presse

FR, Le Journal du médecin, Honoraires élevés

Mme De Block crée ainsi une nouvelle prestation dans la nomenclature pour les spécialistes (en particulier les chirurgiens, gynécologues et urologues). Pour une « consultation de longue durée après une intervention dans le cadre d’un traitement contre le cancer », ils recevront un honoraire de 44 euros accordé par l’assurance maladie. Le spécialiste peut facturer un tel entretien, qui doit durer au moins une demi-heure, une fois par an et jusqu’à trois ans…
Dans la presse

Olivier Mouton, Le Vif, Première belge : former à la médecine de guerre

De là à dire qu’il s’agissait d’une lacune criante le 22 mars 2016. « Je ne pense pas que l’on puisse parler de lacune, tempère Raymond Reding. Les chirurgiens ont fait de l’excellent boulot ce jour-là. Mais on pourrait avoir davantage de professionnels spécialisés dans ces domaines. Cette formation offrira une expertise utile pour les centres de traumatologie que la ministre de la Santé, Maggie De Block, va créer chez nous.Pag. 40
Nouvelle

Revenus complémentaires sans payer de charges: jusqu'à 1.000€ par mois avec un maximum de 6.000 € par an

A partir du 1er janvier 2018, les travailleurs salariés, les indépendants et les pensionnés pourront disposer de revenus complémentaires issus de certaines activités allant jusqu’à 6.000€ par an. Ils ne devront pas payer de charges sur ces revenus. De quelles activités s’agit-il et quelles sont les conditions précises ?
Dans la presse

La Dernière Heure,

Pour encourager les médecins à parler avec leurs patients cancéreux, Maggie De Block leur octroie un honoraire plus élevé.
Dans la presse

Vincent Claes, Healtcare Magazine, « Les crises sont des occasions à saisir… »

Réseau : il est temps de choisirAvez-vous déjà trouvé vos partenaires pour créer ensemble votre réseau hospitalier locorégional ?Actuellement, rien n’est exclu. La dynamique de la réforme du paysage hospitalier lancée par Maggie De Block repose sur des fondamentaux largement partagés.L’ambition est que les quatre hôpitaux de la Ville de Bruxelles et Erasme trouvent un accord. Nous ne fermons pas pour autant la porte à d’autres partenaires, les Hôpitaux Iris-Sud ou…

Pas de contenu trouvé pour les critères selectionnés.